Plan d’épargne retraite

Préparer l’avenir avec un Plan d’Épargne Retraite ?

Plan d’épargne retraite

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) individuel a remplacé le PERP et le contrat Madelin depuis le 1er octobre 2020. Ce produit d’épargne ouvert à tous sans conditions permet d’économiser durant toute votre vie active, pour pouvoir percevoir un capital ou une rente une fois la retraite venue. ElisaVie est en mesure de vous proposer de souscrire un PER.

Comment fonctionne le Plan d’Épargne Retraite ?

Comme de nombreux Français, vous préférez être prévoyant ? Préparer au mieux sa retraite passe par le choix d’une épargne adaptée. Une fois l’âge de la retraite atteint, l’épargnant aura le choix concernant le mode de versement de son épargne : en rente, en capital ou bien un mélange des deux. Le capital peut être versé en plusieurs fois. Cette flexibilité nouvelle s’avère très avantageuse pour les possesseurs d’un PER !

Ce type d’épargne peut être constitué par l’intermédiaire de votre entreprise, ou bien à titre personnel en versant des fonds sur un PER Individuel (PERIN).

Les modalités du PER

Si le départ à la retraite est encore lointain, l’épargne peut être investie sur des actifs plus rémunérateurs : les experts ElisaVie pourront alors vous conseiller.

Néanmoins, à l’approche de la retraite, les seuils imposés d’actifs à faible risque augmentent : ainsi, entre 5 et 10 ans avant le départ en retraite, 20 % des actifs doivent être à faible risque. De 2 à 5 ans, ce seuil passe à 50 %, puis à 70% à moins de deux ans de l’échéance.

Contrairement à l’assurance vie, les sommes déposées sur un Plan d’Épargne Retraite individuel ne sont pas récupérables avant la retraite, sauf cas de sortie anticipée prévus par la loi.

La fiscalité du PER

Quels sont les avantages du PER ? Ce dernier bénéficie d’une fiscalité particulièrement avantageuse. Les versements volontaires effectués permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt pour l’année en cours. Les sommes versées sur le PER au cours d’une année sont ainsi déductibles des revenus imposables de cette année — dans la limite d’un plafond.

Si vous êtes salarié, ce plafond est égal au plus élevé de ces deux montants :

  • 10 % des revenus d’activité professionnelle déclarés au titre de l’année précédente, dans la limite de huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS)

ou

  • 10 % du PASS de l’année précédente