Les notaires de Gironde ont dévoilé ce lundi matin les statistiques immobilières pour la période allant de novembre 2016 à fin octobre 2017.

Les statistiques des ventes réalisées l’an dernier fixent le prix au mètre carré à 3 550 euros à Bordeaux, soit une hausse de 12% en un an. 

Ces chiffres des ventes effectivement réalisées confirment la flambée bordelaise, avec une hausse de 12% en un an. Le prix au mètre carré à la fin de l’année 2017 était donc de 3 550 euros en moyenne pour des appartements anciens à Bordeaux, ce qui en fait la ville de province la plus chère de France avec Nice.

La hausse concerne tous les quartiers bordelais, à l’exception d’une grande partie de Caudéran et de la Bastide.

Hausses sur le Bassin et le Sud-Médoc

Les plus fortes hausses sont en moyenne sur le bassin d’Arcachon et et le littoral du Sud-Médoc, ou à proximité de la métropole comme Saint-André-de-Cubzac, alors que des secteurs plus ruraux et éloignés de Bordeaux comme le Nord Gironde ou le Blayais sont orientés à la baisse.

Sur la Métropole aussi

Sur la Métropole, la hausse est également importante en moyenne, particulièrement sur la rive gauche, et un peu moins sur la rive droite, avec une augmentation de 5,7% en moyenne.

Pour l’ensemble de la Gironde, la hausse des prix est de 5% pour les maisons anciennes, mais avec des variations importantes.

Share This